Suivez-nous

FATIMATA WANE, Journaliste tv sur France 24

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Il n’existe pas « un » mais « des » métiers de journaliste. Le point commun de ces métiers : informer. Fatimata WANE, Journaliste TV spécialiste des questions Africaines sur France 24 a accepté de nous parler de son parcours, de son métier et de son devoir de promouvoir l’Afrique.

Parlez-nous un peu de vous, de votre formation et de votre parcours …

Je suis journaliste passionnée par mon métier, celui de faire sens de l’actualité et d’essayer de la transmettre. J’ai été formée à l’école supérieure de journalisme de Paris et à la Sorbonne où j’ai étudié
la littérature française, anglaise et américaine (une autre passion). Si j’y ai appris les bases, je considère avoir fait mes classes au cours de ces 15 années de travail. L’essentiel de mon savoir-faire aujourd’hui, je
le dois à un apprentissage lié à mes rencontres professionnelles. Le journalisme est un artisanat. Pour paraphraser Simone de Beauvoir, je dirais qu’on ne nait pas journaliste en sortant de l’école mais on
le devient en travaillant !

Comment est née cette passion pour le journalisme ? Faut-il une qualité ou un talent particulier pour exercer ce métier ?

Aujourd’hui mon métier me passionne mais ce n’était pas mon premier choix. Au départ, je me destinais aux études de médecine. Mais comme ça arrive parfois les deuxièmes amours sont plus solides. C’est en
cherchant une deuxième voie que le journalisme m’a été révélé alors que je travaillais comme standardiste à la radio Europe 1 il y a plus de 20 ans. Ce temps court passé là-bas m’a permis de réaliser que les informations étaient une musique que j’adorais, une mécanique qui me fascinait. Puis j’ai
compris que l’actualité m’intéressait car je souhaitais par-dessus tout comprendre. Je
suis née curieuse. Et je trouve cela fabuleux alors que c’est dévalorisé. Ma curiosité du monde m’a permis d’être une meilleure personne et journaliste.

Vous travaillez chez France 24 depuis 2006. Avec les évolutions importantes que le métier de journaliste a connues (nouveaux supports, internet…), comment avez-vous progressé au sein de la chaîne ?

J’ai le bonheur de travailler pour une chaîne peu ordinaire qui m’a offert de belles opportunités et j’ai pu faire à peu près tous les corps de métiers à la télévision. Car on le sait peu mais les chaînes de télévision
offrent des déclinaisons très spécifiques dans le métier du journalisme. J’ai eu la
chance de faire du reportage, de la présentation, des entretiens, des nouveaux
supports. Le digital est un espace vaste et plein de promesses. Notre chaîne est en pointe dans ce secteur et nos équipes font un travail fantastique avec les nouvelles écritures.

Lire la suite dans le Mag

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.